Dans cette page

Les Réserves de biosphère encouragent les acteurs socio-économiques qui prennent des initiatives en faveur de l’environnement et du développement durable, à devenir "éco-acteurs". Cela reconnait des actions concrètes menées par des entreprises, des associations, des citoyens, et permet de soutenir des projets originaux. Il s'agit de contribuer à la transition écologique de façon positive, en s'appuyant sur les initiatives locales et en établissant des réseaux d'éco-acteurs engagés pour "leur" Réserve de biosphère.

La charte d'engagement des éco-acteurs

La signature d'une Charte d'engagement est proposée aux entreprises ou associations qui, se reconnaissant dans les valeurs de l’Unesco, souhaitent contribuer activement à un avenir plus durable pour leur Réserve de biosphère. Elles prennent des engagements concrets et mesurables en matière de biodiversité, d’environnement et de développement durable, dans le cadre une démarche de progrès. Elles deviennent alors Eco-acteurs de la Réserve de biosphère.

Comment constituer un réseau d'éco-acteurs

La démarche qui permet de mettre en place une charte d'engagement et construire un réseau d'éco-acteurs des Réserves de biosphère est détaillée dans l'I-Blio en ligne

 

 

La Charte d'engagement s’appuie sur les principes de la Stratégie de Séville et sur les enjeux et attentes du territoire. On devient éco-acteur en signant la Charte d’engagement de « sa » Réserve de biosphère. Cela implique d'en partager les principes et de s’engager dans une démarche de progrès. Chaque signataire détermine, dans sa propre activité, des engagements qui correspondent aux marges de progrès à accomplir. Tous types d'activités sont concernés par la Charte d'engagement.                                                             

 

 

 

 

Les Réserves de biosphère du mont Ventoux, de Camargue (delta du Rhône) et Fontainebleau-Gâtinais ont élaboré une Charte d’engagement dès 2014. Elles ont depuis été rejointes depuis par les Réserves de biosphère du marais Audomarois, des gorges du Gardon, du Mont Viso et des îles et de la mer d'Iroise.
Tout type d'acteur socio-économique, association ou entreprise désireux de s’orienter vers un développement plus respectueux de la nature et de l’Homme est concerné. Mais dans certaines Réserves (Fontainebleau-Gâtinais, gorges du Gardon, marais Audomarois) l’initiative a d'abord été engagée avec des acteurs du tourisme, s'élargissant ensuite à d'autres types d'activités.

En ayant la charte comme socle commun, les éco acteurs travaillent ensemble, interagissent lors de formations, d'évènements conviviaux (les "petits cafés" mensuels de l'Audomarois, les balades dans les gorges du Gardon…), d'activités qu'ils décidement de mener ensemble, de nouveaux produits issus de leurs collaboration…

Quels bilans? Quelles attentes?

Trois ans après le lancement des premières chartes, Anne-Elise Lenne (2016) est allée à la rencontre des signataires de ces chartes pour recueillir leur expérience et leurs attentes.
Les éco-acteurs de  la Réserve de biosphère du mont Ventoux
Les éco-acteurs de la Réserve de biosphère de Fontainebleau et Gâtinais

Les chartes d'engagement des Réserves de biosphère

  • Le carnet de bord de la Réserve de biosphère des îles et de la mer d'Iroise

 

 

  • La charte d'engagement de la Réserve de biosphère du Mont Ventoux

 

Présentation des éco-acteurs par Ken Reyna, coordinateur de la Réserve de biosphère du mont Ventoux
 

© Les Bédégars

  • La charte d'engagement de la Réserve de biosphère de Camargue (delta du Rhône)


  • La charte d'engagement de la Réserve de biosphère du marais Audomarois

 

  • La charte d'engagement de la Réserve de biosphère des gorges du Gardon

 

  • Biosphère éco-tourisme, Réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais

Biosphère Ecotourisme, un réseau d’acteurs du tourisme engagés dans des pratiques responsables envers la nature. Conscients de la fragilité des milieux naturels, les signataires de la Charte Biosphère Ecotourisme contribuent à la nécessaire conservation de la nature et au développement humain. Plus d'informations ici

Les éco-acteurs des Réserves de biosphère

Voir tous les éco-acteurs