Dans cette page

La transition agroécologique implique de profondes mutations à la fois au niveau des exploitations, des filières et des territoires. Alors que de nombreux travaux montrent les liens entre santé des écosystèmes et santé humaine, transformer les systèmes actuels est un enjeu fort pour garantir à la fois le maintien d'écosystèmes résilients et en bonne santé, une agriculture productrice de biens et services de qualité et qui soit durablement rémunératrice. Les Réserves de biosphère sont largement concernés par ces problématiques.
 

    

Un projet de recherche-action a été proposé aux Réserves de biosphère s'appuyant sur une boite à outils participatifs issue de travaux de recherche antérieurs qui se sont intéressés à la façon d’organiser cette transition (ANR-13-AGRO-0006 TATA-BOX), avec le soutien financier de l'Agence française pour la Biodiversité (devenue l’OFB).   

Lire le guide

Ce projet a donné lieu à des ateliers et des projets territorialisés.

Des ateliers scientifiques impliquant des chercheurs, des gestionnaires et des acteurs des Réserves de biosphère ont été organisés. Le premier atelier (Paris, janvier 2019) a permis de présenter et de discuter 1- des concepts qui sous-tendent la transition dans le domaine de l’agroécologie et 2-de la méthodologie issue de la boite à outil TATABOX que propose d’utiliser le MAB France pour accompagner les réserves de biosphère à concevoir une transition agroécologique adaptée à leur territoire.

Lire le compte-rendu

Le second atelier (RB Audomarois, septembre 2019) a permis de présenter l’analyse de sept projets issus de six réserves de biosphère et de débattre, entre autres, des enjeux communs dans les réserves de biosphère présentes, ainsi que des freins et des leviers à la transition agroécologique. 

Lire le compte-rendu

La troisième réunion, au terme de ce programme en avril 2020, a permis de recueillir les attentes et les suites à donner pour les réserves de biosphère qui n’y avaient pas encore participé. 

Accompagnement à la transition agro-écologique dans le marais Audomarois

L'agriculture et son avenir sont des sujets centraux pour le marais Audomarois qui, depuis le Moyen-Age, est un territoire de culture maraîchère et d’élevage. Ses terres limoneuses et tourbeuses produisent encore aujourd'hui une cinquantaine de légumes, le chou-fleur occupant toutefois une grande partie de la superficie maraichère et les prairies humides représentent 1/3 du territoire. Le marais Audomarois est confronté à des enjeux cruciaux pour son avenir, les activités agricoles sont en déclin et les milieux se dégradent face à des pratiques peu adaptées à la sensibilité du milieu. Comment garantir le maintien des activités agricoles et la préservation du milieu sur un territoire sensible aux conséquences du dérèglement climatique en cours ? Comment construire un système agro-alimentaire adapté ? 

Pour répondre à ces questions, en 2019, une démarche de concertation entre les acteurs du territoire a été initiée. 

Un 1er atelier sur l’avenir de l’agriculture du marais Audomarois a fait apparaitre deux points de vue principaux : certains acteurs souhaitent que le modèle actuel de production soit maintenu et renforcé, il s’agit de développer les outils de production et de commercialisation, de rénover les infrastructures d’accès aux parcelles et de faciliter la transmission des exploitations. D’autres acteurs souhaitent développer une agriculture adaptée au marais et aux enjeux du territoire. Cela passe par la diversification des modes de commercialisation, de production, la promotion et l’adaptation des activités agricoles aux ressources du marais. La coexistence de ces deux visions est un point central des discussions entre les acteurs, les réflexions se complètent et s’alimentent. 

De ces échanges, il est espéré l'émergence de propositions d’expérimentation de solutions conciliant le développement d’une agriculture rémunératrice et la préservation des zones humides et de leurs fonctionnalités.   

 Lire le compte-rendu

Cette première étape, très favorablement accueillie, a incité à poursuivre la démarche engagée : des ateliers thématiques portant sur des enjeux spécifiques ont donné lieu à de nombreux échanges et apprentissages pour l’ensemble des participants. Pour assurer une animation à moyen terme, une thèse Cifre (Conventions industrielles de formation par la recherche) financée à 60 % par la CAPSO dans le PMAZH) a commencé en mars 2021, pour « Accompagner la transition agroécologique d’un territoire à haute valeur environnementale et culturelle", au travers du cas d’étude d’étude de la Réserve de biosphère du marais Audomarois.

Les objectifs scientifiques sont de mieux comprendre les liens entre les conditions initiales et les possibilités de transformations du territoire, l’interaction des « niches d’innovation » (GEELS et KEMP, 2012) avec le régime et sa reconfiguration écologique et sociotechnique ainsi que le rôle des acteurs intermédiaires dans ces processus. Elle cherche aussi à concevoir des outils et démarches innovantes pour l’accompagnement de la transition agroécologique, généralisables à d’autres territoires à enjeux de préservation des ressources.

Les objectifs opérationnels de la thèse visent à l’émergence d’une transition agroécologique à travers l’implication des parties prenantes du territoire, le soutien aux niches d’innovation existantes et l’identification collective de pistes d’action : soutien et accompagnement d' actions collectives extérieures à la collectivité territoriale, développement de projets de territoire structurants. 

Contact: Christine Hervé

Mont Viso : la transition alimentaire comme levier 

En 2019, les étudiants du Master MAB de Toulouse ont participé pendant 4 mois à l’élaboration d’un projet collectif coordonné par le Média des Acteurs, le Parc naturel Régional du Queyras et le PETR du grand Briançonnais.  Un premier atelier participatif sur l’alimentation a eu lieu à Briançon et ses environs. Suite à un travail de diagnostic, d’enquête, de création et d’animation d’un atelier sur les « enjeux de l'alimentation actuelle et de demain », la promotion d’étudiants a produit un document de synthèse proposant un état des lieux et une liste de préconisations concrètes pour le territoire.

En savoir plus

Visant à former les étudiants à la gestion de projet, ce module universitaire cherche à favoriser la compréhension de problématiques territoriales et il contribue à décloisonner, grâce à des approches participatives, les savoirs scientifiques et les savoirs d’expériences des acteurs de terrain.

Agriculture et alimentation durables dans la Réserve de biosphère du bassin de la Dordogne 

En partenariat avec le MAB-France, EPIDOR a souhaité recueillir des retours d’expérience sur les pratiques d’agriculture et d’alimentation durables menées ou en cours sur le bassin de la Dordogne. S’appuyant sur la méthodologie développée par l’association RESOLIS (Recherche des Solution Innovantes et Sociales), les principales initiatives (individuelles ou collectives) et les mesures de politique publique dans lesquelles elles s’inscrivent ont été recensées lors d'un stage de master 2 réalisé dans la Réserve de biosphère du bassin de la Dordogne.  Sur les 176 initiatives recensées, 25 ont donné lieu à des entretiens approfondis auprès des acteurs.


Leur recueil se concentre en particulier sur la préservation de la ressource en eau. Cette publication démontre l’opérationnalité des pratiques mises en œuvre par les agriculteurs et leur apporte visibilité et reconnaissance. Elle a aussi vocation à encourager la réflexion collective autour de cette nécessaire transition.

Vous trouverez Ici le rapport final du programme de recherche-action sur l'accompagnement de la transition agroécologique de Réserves de biosphère (Financement OFB)

A lire !

La transition agricole et alimentaire. Boite à outils pour une pédagogie des solutions et de l’échange

Dans le cadre de son programme "Alimentation Responsable et Durable", l’association RESOLIS a produit un document de synthèse qui propose des pistes pour changer l'échelle des programmes d'appui à la transition agricole et alimentaire. Ce document comprend les liens vers 12 catalogues thématiques ainsi qu’une guide méthodologique

Plus d'infos sur resolis.org/thématiques

Résolis et le MAB France ont noué un partenariat fructueux dans le cadre du projet d'accompagnement de la transition agroécologique des Réserves de biosphère.

 Dessine-moi la transition agroécologique ! 
Comment transformer l’agriculture et l’alimentation sur un territoire ?

Fruit de 5 années de recherche-action sur un territoire de montagne, cet ouvrage collectif raconte les débuts de la transition agricole et alimentaire dans les Hautes-Alpes. Une transition portée par des actrices et des acteurs du terrain bien plus que par les institutions…

Lire la 4ème de couverture

Coordination et rédaction: Carine Pionetti
Edité par le GRAAP-  Groupe de Recherche Action sur l'Agroécologie Paysanne.

Pour le commander: contact Marc Mallen ou Carine Pionetti

 

 

 

Vers la Résilience alimentaire

 

Cette publication inédite marque l’aboutissement d’un travail de recherche d’un an et demi, conduit par l’association "Les Greniers d’Abondance" et de nombreux partenaires scientifiques, experts et acteurs de terrain.
Elle expose les vulnérabilités du système alimentaire contemporain face à différentes crises systémiques : changement climatique, épuisement des ressources, effondrement de la biodiversité…
Cliquez sur l'image pour télécharger le pdf

 

 

 

Analyse de modèles d’agriculture biodiversifiés au prisme de la « santé unique »

La Société Française d’Ecologie et d’Evolution (SFE2) vous propose ce regard de M. Duru, J.-P. Sarthou, O. Therond, chercheurs en agronomie, sur les modèles d’agriculture biodiversifiée.

 

 

 

Devenir paysanne: un guide sur l'installation agricole au féminin

Ce guide,  basé sur les témoignages de 7 paysannes nouvellement installées dans les Hautes-Alpes, propose des conseils techniques et  un carnet d'adresses (axé sur les circuits-courts et l'agroécologie paysanne).

Il s'agit d'une co-publication ADEAR 05 et GRAAP, qui s'appuie sur l'engagement et l'énergie du Groupe Femmes & Agroécologie, actif depuis 2016 dans les Hautes-Alpes.

 

 

 

 

Agroécologie, kezaco ?

 

 

Aquaponie, concertation, écopathologie, lagunage, ... Un dictionnaire, produit par l'INRAE avec le soutien de la région Occitanie vous guide pas à pas pour mieux comprendre les mots de l'agroécologie.

 

Pour une Alimentation Résiliente Et Locale 

Une application qui permet de tester l’empreinte spatiale, sociale et environnementale de l’alimentation en fonction des modes de production et de consommation

PARCEL est un outil web simple, ludique et gratuit, permettant d’évaluer pour un territoire donné les surfaces agricoles nécessaires pour se nourrir localement, ainsi que les emplois agricoles et les impacts écologiques associés à d’éventuels changements de mode de production agricole et/ou de régimes alimentairesTester l'empreinte spatiale
Découvrez PARCEL