Présentation

Imprimer

La rivière Dordogne traverse un territoire remarquable par sa nature encore préservée, son patrimoine culturel exceptionnel et un art de vivre marqué par l'empreinte de la rivière. L’économie de son bassin, largement touristique, agricole et sylvicole mais aussi industrielle, profite des ressources naturelles, de la beauté des paysages et de l’image de marque que procurent la rivière Dordogne et ses nombreux affluents.
Maintenir la symbiose entre la nature et l’homme qui caractérise le bassin de la Dordogne est une responsabilité, collective et individuelle, quotidienne et à long terme. Préserver le patrimoine fluvial du bassin de la Dordogne, les ressources et les bienfaits qu’il dispense est une condition du développement futur de ce territoire.
La réserve mondiale de biosphère du bassin de la Dordogne doit stimuler l’imagination et l’énergie des acteurs du territoire pour l’inscrire durablement dans une démarche de progrès où la prise en compte de l’environnement est perçue comme un atout et une chance.

 

 

 

Voir le film 

 

Structure de coordination : EPIDOR Etablissement public territorial du bassin de la Dordogne

EPIDOR a été créé en 1991 par les départements du Puy de Dôme, du Cantal, de la Corrèze, du Lot, de la Dordogne et de la Gironde afin de promouvoir le dialogue territorial au travers d’études et de programmes de gestion et d’animation menés sur tout le bassin de la Dordogne. En 2006, EPIDOR a été reconnu par arrêté du préfet de bassin Adour Garonne en tant qu’Etablissement Public Territorial du Bassin de la Dordogne (EPTB).

Nombre de communes1 451
Nombre d'habitants1,2 millions
Superficie    24 000 km2
RégionsAuvergne, Limousin, Midi-Pyrénées, Aquitaine
DépartementsPuy de Dôme, Cantal, Corrèze, Lot, Dordogne, Gironde, Charente Maritime, Charente, Haute Vienne, Creuse, Lot et Garonne
Date de création2012

Territoire

Imprimer
carte du territoire

La métaphore du sourire de la France décrit joliment l'organisation générale du bassin de la Dordogne traversé d’est en ouest par la Dordogne, qui prend sa source dans les montagnes du Massif Central pour se jeter dans l’estuaire de la Gironde.
Le bassin versant de la Dordogne abrite une grande biodiversité (faune, flore) qui constitue un patrimoine environnemental remarquable pour le territoire et les populations qui y vivent. La diversité et la richesse des milieux offrent des habitats de grande qualité (dont huit sont classés prioritaires par le réseau européen Natura 2000) à de nombreuses espèces, rares et menacées  (l’esturgeon européen, l’anguille, la loutre, l’angélique des estuaires…).
De nombreux usages se développent autour des rivières : tourisme, baignade, canoës-kayak, agriculture, hydroélectricité, forêts…
L’objectif de bon état du réseau hydrographique et des milieux aquatiques associés est de nature à mieux faire prendre en compte la préservation de la biosphère dans l’ensemble du bassin de la Dordogne.

Actions  

Imprimer

La politique de gestion a pour vocation de :

  • promouvoir des actions visant à réduire certaines pressions directes qui s’exercent sur les masses d'eau et les écosystèmes aquatiques,  limitant ainsi les multiples services qu’ils assurent,
  • mettre en évidence les liens qui existent entre l’eau et les autres volets de la politique de développement,
  • renforcer le rôle catalyseur joué par l’eau dans le développement durable  du bassin de la Dordogne.

 

Elle propose huit orientations devant inspirer les porteurs de politique publique et de projets, à l’œuvre sur le bassin de la Dordogne. Le caractère opérationnel des orientations qu’elle préconise se renforce à mesure qu’elles concernent plus spécifiquement l’aire centrale de la Réserve de biosphère :

  • Retrouver un régime plus naturel à l’aval des chaînes de barrages de la Haute Dordogne
  • Maintenir voire améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques du bassin de la Dordogne
  • Restaurer les berges des cours d’eau du bassin de la Dordogne
  • Reconquérir les espaces alluviaux et protéger les zones humides
  • Conserver la diversité des paysages du bassin de la Dordogne
  • Maintenir une agriculture vitale pour le territoire et œuvrer pour une forêt productive
  • Promouvoir une politique environnementale transversale
  • Inciter et soutenir la recherche et l’observation sur le bassin de la Dordogne

Diaporama

Imprimer

Chargement légende

Baignade et canoë sur la Dordogne_EPIDORBarrage de Chastang_A. Bordes - EPIDOR La Dordogne viticole en Gironde_F. Ehrhardt - EPIDOR Moyenne vallée de la Dordogne et ancienne gravière_EPIDORProduction du fromage St-Nectaire dans le Cantal_A. Bordes - EPIDOR Surf du mascaret sur la Dordogne à St-Pardon (Gironde)_F. Ehrhardt - EPIDOR
Surf du mascaret sur la Dordogne à St-Pardon (Gironde)_F. Ehrhardt - EPIDOR Vallée de la Dordogne à Floirac (Lot). Extraction de granulats_EPIDORPêche professionnelle sur la moyenne Dordogne_EPIDORAnimation auprès des scolaires. Visite du chantier de réhabilitation des sources de la Dordogne._V. Battu - EPIDORRuisseau de montagne dans le Puy de Dôme_A. Bordes - EPIDOR Saumon atlantique_A. Bordes - EPIDOR
Saumon atlantique_A. Bordes - EPIDOR Vignes sur les rives de la Dordogne en Gironde (Libourne)_A. Bordes - EPIDOR Plage en bord de Dordogne sous le château de Monfort (Dordogne)_A. Bordes - EPIDOR