Dans cette page

 

 

 

 

Les activités humaines modifient le climat et entraînent des phénomènes catastrophiques (tempêtes, canicules, montée des océans, …) contre lesquels nous devons lutter. Réduire les émissions de gaz à effet de serre, prévenir et nous adapter aux conséquences naturelles dues au changement climatique sont deux enjeux clés.

 

 

L'éco-rénovation de l'habitat

Conseil en éco-rénovation de l'habitat

Le patrimoine architectural des Vosges du Nord se distingue par l’utilisation de matériaux qui nécessitent des techniques de rénovation adaptées. La Réserve de biosphère et les communautés de communes du territoire portent un projet commun sur la rénovation et l’amélioration thermique des maisons traditionnelles, et plus largement le patrimoine bâti.
En 2011, le territoire est devenu Pôle d'Excellence Rural pour « dynamiser l'économie de l'habitat durable fondée sur la valorisation des ressources locales » par la constitution d’un réseau d’entreprises spécialisées dans l’éco-rénovation. Un portail internet « Eco-rénover », une exposition itinérante, une malle pédagogique et une charte de bonnes pratiques sont les fruits de ce travail.

Coins de verdure et îlots de fraicheur

Les épisodes caniculaires précoces se multiplient. La lutte contre la chaleur et la préservation de l’eau deviennent des enjeux de santé publique. Les acteurs de la Réserve de biosphère Luberon-Lure intègrent ces préoccupations. Ils accompagnent la désimperméabilisation et la végétalisation de 19 cours d’écoles en y associant les élus, les services techniques, les éducateurs et les parents d’élèves.
Les créations d’îlots de fraîcheur et de verdure permettent de rafraîchir villes et villages et ainsi d’assurer la qualité du cadre de vie et de sensibiliser les usagers. Dans ce projet les écoles constituent des espaces de démonstration exemplaires et d’expérimentation à petite échelle, qui pourraient être reproduits ailleurs dans l’espace public.

Une action menée dans le cadre du Contrat de Transition Écologique, portée conjointement par le Parc naturel régional du Luberon et 15 communes de son territoire, avec un soutien financier de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et un soutien technique du CEREMA.

 

 

 

 

Allemagne

La Réserve de biosphère de Bliesgau se caractérise par une grande variété de sols et de microclimats. Elle s'est engagée à réduire de moitié sa consommation d'énergie d'ici à 2050 ainsi qu’à réduire ses émissions de gaz à effet de serre jusqu'à 95 % en investissant dans les énergies renouvelables (énergie éolienne, photovoltaïques, centrales thermiques alimentées par des copeaux de bois), dans l’électromobilité et en aménageant le territoire pour créer de nouveaux espaces verts, au travers d’un travail collectif au sein d’une Association de la biosphère et avec le Ministère sarrois de l'environnement et de la protection des consommateurs.