Présentation

Imprimer


Véritable condensé des Alpes à la Méditerranée, la Réserve de Biosphère du Mont Ventoux s’organise autour du « géant de Provence », caractérisé par un impressionnant télescopage biologique. Les habitats et les espèces d'origine méditerranéenne et alpine s’y juxtaposent, du fait d’un fort gradient d’altitude d’une part et de forts contrastes entre les versants sud et nord d’autre part.

Le Mont Ventoux est une terre de contrastes par son altitude (1909 m) et sa situation géographique intermédiaire entre le monde tempéré et méditerranéen. Ainsi, le massif présente une étonnante diversité de milieux, abritant de nombreuses espèces végétales et animales, dont certaines constituent de vraies raretés.

Structure de coordination : Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont Ventoux

Depuis 1990, le syndicat définit, anime et met en œuvre les actions de la Réserve de Biosphère du Mont Ventoux.

Depuis 1996, un Comité de gestion, regroupant élus, administrations, gestionnaires, usagers de l’espace, associations locales, assiste la structure coordinatrice dans ses choix. Ce Comité a rédigé le plan de gestion de la Réserve de biosphère, définissant les actions à mettre en œuvre pour la protection et la mise en valeur du patrimoine naturel, des sites et des paysages, le soutien au développement économique durable, l’éducation. Enfin, le  Conseil scientifique de la Réserve de biosphère, composé de représentants des sciences de la nature et des sciences de l’homme, accompagne la Réserve de biosphère.

Nombre de communes34
Nombre d'habitants45 000
Superficie    90 000 ha
RégionsProvence Alpes Côte d’Azur
DépartementsVaucluse (84)
Date de création1990

Territoire

Imprimer
carte du territoire

Le territoire est nettement modelé par la main de l’homme, comme en témoignent les vastes travaux de reboisement du massif lancés à la fin du XIXème siècle. Son piémont, bien que soumis à des dynamiques très rapides d’urbanisation, conserve un caractère rural résolu, tourné vers l'agriculture de vignes, plantes à parfum, fruits… L'avenir de l'économie agricole reste néanmoins incertain (crise viticole, dépérissement de la lavande, concurrence internationale...). L'enjeu de l'agriculture est aujourd'hui de développer pour chaque filière, la mise en relation d’une production de terroir, d'une qualité de produit (qualités gustatives et « effets sur la santé ») et d'une relation forte avec le paysage et le respect de l'environnement. Enfin, préservé du «tourisme de masse », la Réserve de biosphère du Mont Ventoux est orientée vers un tourisme de découverte, respectueux de l'espace et de ses habitants. Le développement de ce secteur s'appuie sur la ressource naturelle (activités physiques de pleine nature), renforcé par l'image d'excellence de la destination cyclotouristique.

La dynamique territoriale engagée par la Réserve de biosphère du Mont-Ventoux se prolonge  grâce au Projet de Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux. Ce projet de PNR répond à de multiples finalités : préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources, amélioration de la qualité de vie des habitants, création et maintien d'emplois liés aux richesses locales…

Actions  

Imprimer

Plan National d'Actions Vipère d'Orsini

Espèce peu connue, la Vipère d'Orsini est un serpent de petite taille des Préalpes provençales. Menacée d'extinction à l'échelle internationale pour des raisons diverses telles que la raréfaction de son habitat, le développement du tourisme et de l'urbanisation en montagne, ainsi que les actes de destructions volontaires et les prélèvements illégaux, l’espèce a fait l’objet d’un Plan de Restauration. Différents organismes se sont ainsi associés pour mener des actions telles que des suivis et recherches de population, des opérations de restauration d'habitat, des missions de surveillance et de sensibilisation, des conceptions d'outils de communication… en vue de préserver les populations existantes.

Sur le site du Mont Ventoux, le SMAEMV/Réserve de Biosphère était responsable de la concertation et des actions de surveillance et de sensibilisation, en partenariat avec l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.

Fort de cette expérience, un Plan National d'Actions (2012-2016) pour la sauvegarde de l'espèce a été élaboré. Ce nouveau plan propose un certain nombre d'actions adaptées à chaque massif. Ainsi, le SMAEMV/Réserve de Biosphère a pour mission de coordonner les actions sur le massif du Ventoux.

Plus d'informations : 

Plan National d'Actions Chevêche d'Athéna

Encore commune en France il y a 60 ans, la Chouette Chevêche (Athena noctua) est un petit rapace nocturne qui connaît malheureusement un déclin de ses effectifs en France de l’ordre de 20% à 50% depuis une trentaine d’années en raison d’une raréfaction des cavités (vieux arbres fruitiers, cabanons,…) qui lui sont nécessaires pour se reproduire. Dans le cadre du Plan National d'Actions, un recensement des mâles chanteurs de chevêche mené en 2010 dans le Vaucluse a permis d’identifier certaines communes du mont Ventoux comme les principaux bastions de l’espèce, dont la commune de Mazan marquée par une forte densité de cabanons et de vieux arbres creux (cerisiers, amandiers).

Au cours du printemps/été 2011, en collaboration avec la  LPO Paca, une première phase de travail va permettre de réaliser un diagnostic communal des sites de nidification de Chouette chevêche et de sensibiliser les habitants de la commune aux enjeux de conservation de la Chevêche. A terme, il s’agit de mener des actions similaires sur l’ensemble des communes susceptibles d’accueillir la Chouette chevêche et d’assurer sa conservation sur du long terme par le maintien d’une agriculture locale.

Plus d'informations :

Le programme pédagogique "Ecocitoyenneté et Solidarité à l’Ecole"

En collaboration avec de multiples partenaires locaux en Education au Développement  Durable (EDD), la Réserve de Biosphère portée par le SMAEMV a impulsé, à l’attention des écoles des 34 communes de son périmètre, un programme pédagogique intitulé « Écocitoyenneté et solidarité à l’école ». Elle propose ainsi aux enseignants un cadre et des outils pour sensibiliser et former les élèves aux grandes questions écologiques de ce siècle.

Ce programme pédagogique permet ainsi d'aborder l’EDD sous un angle interactif, ludique et dynamique, de traiter de sujets complexes avec des personnes qualifiées et de bénéficier de sources d'information complémentaires et actualisées.  1 400 élèves bénéficient ainsi chaque année de ce dernier.

En fin de chaque année scolaire, un appel à projet est lancé à l’intention du corps enseignants des cycles 1, 2 et 3.  L’examen des projets pédagogiques réceptionnés est réalisé par l’Inspecteur de l’Education nationale missionné en EDD. Suite à cette validation, le SMAEMV prend financièrement en charge les animations des projets pédagogiques retenus, les transports, frais d’hébergement ou de matériel pédagogique restant à la charge de l’école.

Plus d'informations :

La Charte d'engagement pour les acteurs socio-économiques

La désignation du Mont Ventoux par l'UNESCO en tant que Réserve de biosphère constitue une reconnaissance internationale singulière. Afin que celle-ci puisse bénéficier directement aux habitants, il a été mis au point un dispositif par lequel un individu, une association, une entreprise ou une collectivité s'engage volontairement à reconnaître des valeurs et/ou à initier des actions en faveur de cette espace unique. En retour, le respect de tels engagements lui permet de bénéficier de l'image positive en mettant en valeur l'étroit partenariat et le capital confiance établi entre eux.

 Avec des valeurs identitaires caractéristiques, la Réserve de Biosphère du Mont Ventoux, en partenariat avec le MAB France, a initié la démarche de première charte d'engagement en France. Elle rassemble aujourd'hui les partenaires engagés dans une logique de développement local durable au sein d'un réseau local, autour d'une identité commune et dans une optique de valorisation, les éco acteurs du Mont Ventoux.

En savoir plus

Diaporama

Imprimer

Chargement légende

Cave de Beaumont du ventoux_P.Aguilar - SMAEMVChamps de lavande_P.Aguilar - SMAEMVChamps d'oliviers_P.Aguilar - SMAEMVCombe de Fonfiole_P.Aguilar - SMAEMVFabrication de santons_P.Aguilar - SMAEMVForêt en automne_P.Aguilar - SMAEMV
Forêt en automne_P.Aguilar - SMAEMVGuépiers_P.Aguilar - SMAEMVLe cyclisme, une activité emblématique en Ventoux_P.Aguilar - SMAEMVLe pavot du Groenland, en Provence_P.Aguilar - SMAEMVMarchés traditionnels_P.Aguilar - SMAEMVUne forêt ancienne du flanc nord_P.Aguilar - SMAEMV
Une forêt ancienne du flanc nord_P.Aguilar - SMAEMVVendanges_P.Aguilar - SMAEMVVillage de Brantes_P.Aguilar - SMAEMV