Actualité

19 Oct. 2017

Le street-art pour sensibiliser au changement climatique en Guadeloupe

Sensibiliser la population à la réalité du changement climatique, identifier ses effets et de se projeter vers d’éventuelles mesures de prévention, voici l'objet d'un projet initié dans les communes de l’aire d’adhésion du Parc national, Réserve de biosphère de l'archipel de Guadeloupe. 

En complément de conférences, des plasticiens et grapheurs accompagneront techniquement la réflexion du public. Des artistes mobilisés par l’entreprise Tropik Events, qui organise localement un festival international de street’art, mettront leur talent à contribution pour matérialiser les perceptions du sujet sous forme de fresques urbaines, de concours de dessins dans les écoles, des réalisations de maquettes, catalogue des productions artistiques… L’idée est de contribuer à une œuvre collective dans chaque commune et plus largement à l’échelle de la Réserve de biosphère. Le choix des arts graphiques et en particulier du street’art vise à susciter l'intérêt des participants en sollicitant leur créativité. 

Des élèves du premier et du second degré, des jeunes en difficulté d’insertion ainsi que des aînés, dont le témoignage devrait permettre de mesurer les changements déjà sensibles, seront impliqués. La mixité des publics vise à favoriser l’inclusion sociale et les échanges transgénérationnels.

Il est aussi prévu de parler des ouragans et de permettre des échanges avec le grand public sur ce thème qui a récemment fait l’actualité.

Plusieurs écoles ont déjà manifesté leur souhait de s’engager dans la démarche prévue pour la rentrée scolaire 2018-2019.